Placeholder image

Interview de Patrick Mongillon, membre du comité de pilotage du 62ème Congrès Européen de la Qualité

Patrick Mongillon est Vice-Président de France Qualité et président de l’AFQP Ile-de-France. Il a été élu Leader Européen de la Qualité en 2015.

// VOUS ÊTES MEMBRE DE L'ÉQUIPE D’ORGANISATION, MAIS VOUS ÊTES AVANT TOUT UN MANAGER QUALITÉ, QU’ATTENDEZ-VOUS DU CONGRÈS?
Ce congrès est le 62ème de l’EOQ. J’espère que c’est pour chacun d’entre nous l’opportunité de mieux connaitre l’EOQ, sa stratégie et son apport au plan européen : son offre et la manière de promouvoir et valoriser les approches Qualité.
Les participants attendent avant tout un apport de contenu sur les différentes interventions afin de s’enrichir de nouvelles idées et de pratiques sur les différents thèmes.
Ce congrès est l’opportunité d’échanger avec les acteurs du monde entier : ils seront à Paris pendant 2 jours, profitons-en !
Je pense que c’est aussi l’occasion d’une prise de recul sur la Qualit éen 2018 et la vision du responsable Qualité de demain.


// VOUS AVEZ NOTAMMENT EN CHARGE LA PROGRAMMATION DU CONGRÈS, POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE UN PEU PLUS SUR VOTRE RÔLE ?
Je m’efforce de coordonner l’organisation sous de multiples facettes : lieu, communication, site web, programme, etc.
Le programme est évidemment clé pour attirer des participants, il importe donc d’imaginer un programme attractif avec un slogan fort et actuel. Les sessions se doivent d’être stimulantes et tournées plus vers des pratiques et des résultats tangibles et moins vers des présentations académiques.
Un de mes rôles est aussi de trouver des intervenants de haut niveau pour nourrir ces différentes sessions. Une session particulière requiert mon attention : le Sino-Euro Quality Forum organisé avec le CAQ-China Association for Quality. Une de mes responsabilités est également de rendre compte de l’avancement de la préparation du Congrèsau Bureau Exécutif de l’EOQ.


// COMMENT IDENTIFIEZ-VOUS ET SÉLECTIONNEZ-VOUS LES SPEAKERS ? EST-CE FACILE DE LES CONVAINCRE DE VENIR TÉMOIGNER ?
Tout d’abord, je reçois des candidatures spontanées de la communauté internationale : des intervenants de tous pays proposent des speechs selon le programme préfiguré.
Bien sûr, nos réseaux en France AFQP et en Europe EOQ contribuent à alimenter le vivier des intervenants potentiels. Les Bureaux Exécutifs sont des acteurs pour identifier des speakers.
Je bénéficie aussi d’une aide précise d’Erick Perruche, Conseiller du Commerce Extérieur de la France (lire son interview).
Le comité de sélection est issu du Bureau Exécutif AFQP et s’attache à regarder la proposition d’intervention sous plusieurs angles : une intervention si possible innovante ou centrée sur dans les sujets d’actualité, une bonne pratique et/ou des résultats tangibles avec un souci de complémentarité en termes de sujets et pays.
La communauté Qualité en Europe et dans le monde est motivée pour s’exprimer autour des démarches Qualité et nous n’avons pas de difficulté particulière pour convaincre les interlocuteurs.


// SELON LES PRINCIPES DU PDCA, QU’EST-CE QUI FAIT QUE CETTE ÉDITION SERA DIFFÉRENTE, ENCORE MEILLEURE QUE LES PRÉCÉDENTES ?
Bien évidemment il faudra attendre la fin du Congrès pour mieux apprécier en quoi elle aura été différente voire meilleure.
Les pays organisateurs des deux derniers Congrès (Slovénie en 2017 et Finlande en 2016) ont fait un travail remarquable.
Notre souhait a été de proposer des thématiques autour des pratiques et résultats obtenus pour valoriser les démarches Qualité et montrer leur apport à la réussite des entreprises.
Je pense que nous avons innové en proposant une session consacrée au rôle du Quality Leader et à sa place dans la transformation des entreprises.


// AVEZ-VOUS DES INFORMATIONS EN AVANT-PREMIÈRE, DES NOUVEAUTÉS À NOUS ANNONCER ?
Je citerais bien volontiers 2 nouveautés : la séquence « European Quality Leader » se déroulera en plénière (et non dans une session parallèle) avec un temps fort de 5 minutes par candidat pour convaincre.
Nous avons également imaginé un jeu de rôles autour des attentes des différentes fonctions sur le travail du responsable Qualité.
Et puis, nous visons un invité surprise : chut !